Dimanche 26 avril 2020

Bonjour Saint Jo!

Dernière journée de vacances avant la reprise, je vous partage un poème du musulman Rûmî qui vivait au XIIIème siècle et voyagea de l’Afghanistan à la Turquie en passant par l’Iran.

 Lisez-le comme une invitation à ouvrir votre cœur et votre vie à VOUS-MÊME, avec HUMILITE et BIENVEILLANCE !

 L’être humain est une auberge.

Chaque matin un nouvel arrivant,

Une joie, une déprime, une bassesse,

Une prise de conscience momentané arrive

Tel un visiteur inattendu.

Accueille-les et reçois-les tous.

Même s’il s’agit d’une foule de regrets

Qui d’un seul coup balaye ta maison

Et la vide de ses biens.

Chaque hôte, traite-le avec respect.

Peut-être prépare-t-il

A quelque nouveau ravissement.

Les sombres pensées, la honte, la malveillance,

Ouvre-leur la porte en riant

Et invite-les à entrer.

Aie de la gratitude pour ceux qui arrivent

Car chacun a été envoyé

D’en haut comme guide.

Rûmî (1207-1273)

Belle journée à vous. Pensées et prières à tous ceux qui, séparés par la distance obligatoire, vivent un temps de recueillement ENSEMBLE malgré tout.

A demain.

M. DEFONTAINE