Mardi 24 mars 2020

Bonjour Saint Jo !
Avec le prolongement du confinement, il faut prendre le taureau par les cornes et considérer le travail à faire et à rendre comme primordial. En effet, lorsque nous retournerons au lycée, la période entière aura eu lieu et nous n’allons pas reprendre les leçons et devoirs donnés durant le confinement.
Dites-vous que ce temps de travail à domicile vous permet d’étudier en pyjama, avec un bol de céréale à côté de vous, avec un fond musical si vous aimez mais surtout… REGULIEREMENT !!!
C’est la clé de votre réussite.
Les premières qui préparent le BEP, les Terminales qui préparent le BAC, les 3ème qui préparent le DNB, vous avez besoin d’être réguliers dans vos pratiques.
Donnez-vous des créneaux horaires (9h-12h30 et 13h30-15h30 par exemple) où vous vous consacrez exclusivement à votre travail. Les temps de transport en moins et les déplacements ou installations de salle en salle n’existant plus, vous gagnez ce temps pour profiter de vos proches et de votre intérieur.
Il va être nécessaire de demander de l’aide pour la plupart des élèves. C’est normal, en classe vous levez la main, maintenant, envoyez un mail à votre enseignant !
Nous ne laissons pas les questions sans réponse. N’attendez pas d’être perdu(e-s) et contactez-nous.
Cette année, sans l’avoir voulu, nous fêterons l’Annonciation (Quand l’ange Gabriel annonce à Marie qu’elle va porter Jésus), confinés, dans nos maisons !
A l’initiative des évêques des France, toutes les cloches des églises sonneront pendant 10 minutes le 25 mars 2020 (DEMAIN!!!) à partir de 19:30 pour manifester notre fraternité et notre espoir commun.
Elles sonneront comme elles ont sonné aux grandes heures de notre histoire (La libération de 1945 par exemple). En réponse à ce signe d’espoir, nous invitons tous ceux qui le voudront à allumer des bougies à leur fenêtre.
Ce geste, qui est de tradition dans la ville de Lyon, est un signe d’espérance qui transcende les convictions particulières : celui de la lumière qui brille dans les ténèbres !
Nous pouvons nous unir à ce temps avec le symbole des bougies aux fenêtres nous rappelant l’espérance des croyants pour sauver de la peste la ville de Lyon.
Quand les cloches sonneront, que chaque maison allume une ou plusieurs bougies, à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins.
Nous prierons en communion en nous unissant au chapelet récité, à Lourdes, chaque jour à 15h30.
Nous prierons pour nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée.
Nous pourrons aussi confier nos craintes et nos doutes.
Nous ne savons pas ce qui va se passer dans un avenir proche sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la passion, la mort et la résurrection de Jésus (semaine sainte et Pâques). Les juifs bientôt fêteront Pessa’h (commémoration de la fuite des hébreux d’Égypte). Quelques semaines plus tard ce seront les musulmans qui entameront le mois de Ramadan. Unis dans notre espérance agissons ensemble!
Croyant, ou athée, ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la nation pour qu’elle rende hommage aux défunts, victimes du Covid-19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir, soignants, autorités mais aussi famille, amis, voisins.
Partagez cette initiative avec vos voisins, vos proches. Que tous nous montrions notre unité face à l’adversité !
Je vous souhaite la force d’entreprendre de belles choses aujourd’hui et le courage de les mener au bout !
A demain.
M. DEFONTAINE