Mercredi 15 avril 2020

Bonjour Saint Jo !
 
Il y a un an Notre Dame de Paris s’enflammait et nous regardions, stupéfaits, les responsables et les mécènes s’engager les uns après les autres pour préserver
ce patrimoine historique et religieux.
 
Aujourd’hui notre société française et européenne est en plein incendie. Pas de flammes mais un virus qui nous affaiblit, qui nous tue, qui nous cloitre, qui arrête
notre économie, qui empêche d’enseigner dans des conditions normales, qui nous éloigne de nos proches…
 
Les conséquences désagréables sont vécues par tous, la maladie heureusement ne touche pas tout le monde. Mais regardons plus loin. Soyons humbles dans
ce que nous vivons et levons les yeux.
 
La planète semble retrouver une activité plus saine. Les animaux sortent de leur « confinement » habituel maintenant que l’Homme ne s’impose plus partout ! La
végétation continue de grandir et de se fortifier. Les oiseaux chantent plus fort que jamais. Nous retrouvons un sens dans son ensemble, l’ouïe depuis que les
voitures sont beaucoup moins nombreuses. Nous apprécions (pour ceux vivant en ville) les odeurs du printemps plutôt que des pots d’échappement…
 
Les exemples de changement positifs sont aussi nombreux ! Alors pour préparer la sortie du confinement qu’on nous annonce à partir du 11 mai, voici 5 questions
que j’ai « empruntées » à une vidéo Youtube.
 
Prenez le temps de la regarder (et les autres de cette chaine, elles sont plutôt drôles et pleines de vérités) et d’y répondre.
 
Je vous souhaite une journée riche en réflexions et en engagements !
 
A demain !
M. DEFONTAINE
 
QUESTION 1 : Quelles activités suspendues par le confinement ne devraient pas reprendre et pourquoi ça vaudrait mieux que ça reste comme ça ?
QUESTION 2 : Qu’est-ce qu’on fait des gens qui travaillent actuellement dans ces activités ?
QUESTION 3 : Quelles activités suspendues par le confinement devraient reprendre et se développer et pourquoi il faut que ça évolue ?
QUESTION 4 : Qu’est-ce qu’on pourrait faire pour valoriser ces activités ?
QUESTION 5 : Qu’est-ce que TU pourrais faire pour valoriser ces activités ?