Vendredi 20 mars 2020

D’habitude le vendredi on s’accroche pour finir la semaine en ayant fait ce qu’il nous a été demandé.
D’habitude le vendredi on pense que le soir on retrouve ses proches pour entamer une à deux journées de repos bien méritées chez soi… Préparer une soirée avec des amis, la famille…
Mais en ce moment chez soi on y reste tellement longtemps qu’on aurait presque envie d’être n’importe où ailleurs!
Dans notre réalité actuelle savourons le confort de nos intérieurs. Remercions d’avoir un toit, d’avoir à manger, de se savoir en relative sécurité.
Prenons le temps de nous tourner vers ceux qui n’ont pas tout cela.
SDF, migrants, personnes seules… En pensées et en prières rejoignons les.
Une semaine s’achève, des habitudes restent à prendre mais ce ne sera que la première semaine d’une série encore inconnue.
Combien de temps encore allons nous rester confinés?
Prenons soin les uns des autres en ce vendredi de carême, mettons nous à l’écoute des plus démunis.
C’est sans doute le bon jour pour décrocher son téléphone et appeler nos proches les plus âgés, les plus malades, les plus faibles ou simplement ceux avec qui on n’a pas parlé depuis longtemps.
Retissons dans notre solitude les liens qui font de nous des personnes de relation.
En MS ou en ASSP la première qualité requise reste le sens du contact, le lien créé avec l’usager.
Bonne journée à tous, à demain!
M. DEFONTAINE